Glossaire

Notre glossaire technique sur le thème de la mesure d'épaisseur de revêtement, l'analyse des matériaux et la caractérisation des surfaces.

Search for term:

Classes de matériaux (Classes of Materials ou COM)
Classes de matériaux (Classes of Materials ou COM)

La fonction COM dans un instrument FISCHER X-Ray permet d'affecter automatiquement des échantillons inconnus à une classe de matériau prédéfinie. Ces classes peuvent désigner différents types de matériaux, par ex. différents alliages, des épaisseurs de revêtement spécifiques ou des plages de concentration d'une structure de revêtement. Le logiciel WinFTM® peut ensuite sélectionner automatiquement l'application appropriée à utiliser pour la mesure.

Par exemple, dans le cadre d'une analyse d'or, WinFTM® détermine d'abord le type d'alliage, puis sélectionne l'application de mesure appropriée permettant de déterminer la teneur en or avec une grande précision.

Détecteur
Détecteur

Le détecteur de rayons X mesure la répartition de l'énergie du rayonnement de la spectrométrie de fluorescence X émis par l'échantillon. Différents types de détecteur offrant des résultats optimaux pour leurs usages respectifs sont disponibles pour diverses applications.

Essai de pénétration instrumenté
Essai de pénétration instrumenté

Tous les instruments de micro-dureté FISCHER emploient la méthode de l'Essai de pénétration instrumenté, souvent appelée nano-pénétration, pour déterminer la dureté Martens (HM). Contrairement aux autres essais de dureté, cette méthode détermine non seulement le comportement plastique du matériau, mais permet également de lire d'autres paramètres du matériau depuis le point de mesure, tels que le module élastique de pénétration (EIT), la dureté de pénétration (HIT) et le fluage de pénétration (CIT), ainsi que les énergies de déformation plastique et élastique.

Filtre primaire
Filtre primaire

Des filtres spéciaux optimisent la répartition de l'énergie des rayons X primaires pour une application donnée, absorbant ainsi les éventuelles composantes spectrales indésirables. Selon le type d'instrument, des filtres individuels fixes ou des multi-filtres amovibles sont utilisés.

Mesure à distance contrôlée (Distance Controlled Measurement ou DCM)
Mesure à distance contrôlée (Distance Controlled Measurement ou DCM)

Pour mesurer les pièces à la géométrie irrégulière ou les dentelures, les instruments FISCHERSCOPE® X-RAY sont équipés d'une fonctionnalité spéciale de correction de la mesure en fonction de la distance : la méthode DCM.

Cette fonction permet également de tester les formes de surface complexes et de réaliser des mesures dans les dentelures, de telle sorte que WinFTM® prend automatiquement en compte la distance de mesure actuelle lors du calcul du résultat de la mesure pour une zone spécifique.

Mesure de la teneur en ferrite
Mesure de la teneur en ferrite

Mesure de la teneur en ferrite : elle sert à déterminer la teneur en ferrite de l'acier austénitique et duplex et à déterminer la part de martensite de déformation dans les matériaux austénitiques, selon les normes DIN EN ISO 17655 et Basler-Standard. Si la teneur en ferrite est trop faible, le matériau soudé est sensible aux fissures à chaud. Si la teneur en ferrite est trop élevée, la dureté, la ductilité et la résistance à la corrosion de l'acier sont réduites.

Les facteurs susceptibles d'influer sur la précision doivent être pris en compte individuellement par l'utilisateur, tels que la géométrie de l'échantillon, l'épaisseur des revêtements ou la forme extérieure de la structure perméable.

Méthode coulométrique
Definition: Méthode coulométrique

La Méthode coulométrique est une méthode d'analyse électrochimique réalisée selon la norme DIN EN ISO 2177, visant à déterminer l'épaisseur des revêtements métalliques.

Elle est souvent utilisée pour contrôler la qualité des revêtements électrolytiques et pour surveiller l'épaisseur de l'étain pur restant sur les circuits imprimés. Cette méthode est également adaptée aux revêtements multi-couches tels que chrome sur nickel sur cuivre sur plastique.

Méthode ESP (Enhanced Stiffness Procedure ou procédure de rigidité renforcée)
Méthode ESP (Enhanced Stiffness Procedure ou procédure de rigidité renforcée)

Lors de la réalisation d'une mesure à l'aide la méthode ESP (Enhanced Stiffness Procedure), le chargement et le déchargement sont incrémentiels. Cela permet de déterminer rapidement les caractéristiques dépendantes de la profondeur et de la force, telles que le module élastique de pénétration (EIT), la dureté de pénétration (HIT) ou la dureté Vickers (HV), le tout au même endroit.

Obturateur
Obturateur

L'obturateur de l'instrument à rayons X FISCHER est situé directement dans le trajet du faisceau et n'est ouvert que pendant la durée de la mesure. En position fermée, il empêche le rayonnement primaire de pénétrer dans la chambre de mesure. Surveillé par le système de sécurité, il s'ouvre uniquement lorsque le boîtier est complètement fermé, éliminant ainsi tout risque de rayonnement pour l'opérateur.

Ouverture
Definition: Ouverture

L'utilisation d'une Ouverture (collimateur) limite la section transversale du faisceau primaire de rayon X, créant ainsi un point de mesure d'une taille pré-définie, ce qui permet d'adapter précisément la taille et la forme du faisceau de rayon X à la géométrie du spécimen. Selon le système de mesure, des ouvertures individuelles fixes ou des ouvertures multiples interchangeables sont utilisées.

Pour réaliser des mesures sur de très petits objets tels que des zones d'adhérence sur des grilles de connexion, l'Ouverture est remplacée par une optique en rayons X spéciale avec des miroirs ou des poly-capillaires, ce qui offre simultanément un point de mesure très petit et une intensité d'excitation élevée.

Qualité de l'étanchéité pour les revêtements d'oxyde anodique
Qualité de l'étanchéité pour les revêtements d'oxyde anodique

La résistance aux intempéries d'une finition anodisée dépend de la qualité de l'étanchéité. Selon DIN EN ISO 2931 et ASTM B 457-67, l'admittance (Y) d'un condensateur dans lequel le film d'oxyde anodique forme le diélectrique constitue un bon critère de la qualité de l'étanchéité. L'ANOTEST® YMP30-S mesure l'admittance selon les normes. De par sa conception, il est parfaitement adapté aux tests sur place.

Source de rayonnement
Source de rayonnement

Le rayonnement X primaire requis pour la spectrométrie de fluorescence X est généré à l'aide d'un tube à rayons X dans lequel une cathode chauffée émet des électrons qui subissent une accélération jusqu'à une vitesse très élevée via l'application d'une haute tension. Le rayonnement X est créé lorsque ces électrons frappent le matériau anodique du tube, généralement du tungstène ou du molybdène. Afin de garantir que les tubes à rayons X fonctionnent de manière fiable durant de nombreuses années, chaque pièce individuelle doit subir des tests d'inspection entrants approfondis.

Le générateur de rayons X développé par FISCHER intègre le tube blindé refroidi à l'huile avec la génération de haute tension, ce qui résulte en une excellente stabilité et une longue durée de vie.

Spectre
Spectre

Dans la spectrométrie de fluorescence X, le rayonnement émis par l'échantillon est représenté dans le spectre du signal dont les lignes identifient les éléments contenus dans l'échantillon. À partir de ce spectre, le logiciel FISCHER WinFTM® intègre les paramètres souhaités, tels que l'épaisseur du revêtement ou les concentrations en élément.

Test des pores
Test des pores

Cette méthode de test s'appuie sur le fait que tous les matériaux de revêtement isolant électriquement ont une résistance diélectrique beaucoup plus élevée que l'air. La détection des pores s'effectue au niveau des points défectueux, par le biais d'une charge (court-circuit) entre l'électrode de test et la base conductrice. Un canal d'air fin (pore, fissure) ou un revêtement trop fin sur la base conductrice peut constituer un point défectueux.

Test STEP
Definition: Test STEP

Le Test STEP sert à mesurer simultanément les différences potentielles et les épaisseurs de revêtement de nickel multiplexes, afin d'évaluer leur comportement face à la corrosion.

Il s'agit d'une variante de la Méthode coulométrique.

Votre contact chez FISCHER

Fischer Instrumentation Electronique
Montigny le Bretonneux/France

Contacter directement
Tel.: +33 (0)1 30 58 00 58
E-mail: france@helmutfischer.com
Formulaire de contact en ligne